le dirigeant de la Corée du Nord quitte la Russie

Image de couverture : Le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un, aux côtés du ministre de la défense russe, Sergueï Choïgou, sur le tarmac de l’aéroport de Knevitchi, près de Vladivostok, 16 septembre 2023. STR / AFP

  • L’Ukraine a annoncé samedi que deux cargos naviguaient vers ses ports, une première depuis la fin de l’accord céréalier en juillet qui permettait jusque-là d’exporter les denrées ukrainiennes malgré l’invasion russe. Les cargos Resilient-Africa et Aroyat « ont confirmé qu’ils étaient prêts à emprunter la route vers le port de Tchornomorsk pour charger près de 20 000 tonnes de blé à destination de l’Afrique et de l’Asie », a annoncé le ministre des infrastructures ukrainien, Oleksandr Kubrakov, sur Facebook.
  • Moscou affirme avoir abattu plusieurs drones ukrainiens près de Moscou et en Crimée. La défense aérienne russe a pu atteindre un drone ukrainien dans la région de Moscou et six autres qui se dirigeaient vers la péninsule de Crimée annexée, a annoncé dimanche le ministère de la défense russe.
  • « Si le président [Volodymyr] Zelensky et les Ukrainiens cessent le combat, leur pays n’existera plus », selon le secrétaire général de l’OTAN. Dans une interview donnée dimanche au groupe de média allemand Funke, Jens Stoltenberg a averti qu’il fallait se préparer « à une longue guerre en Ukraine » et a assuré qu’« il ne fait aucun doute que tôt ou tard l’Ukraine sera dans l’OTAN ».
  • Une nouvelle milice russe créée pour enrôler les membres du Groupe Wagner, selon le Centre national de la résistance du ministère de la défense ukrainien. Une nouvelle société militaire privée placée sous le contrôle direct du ministère de la défense russe a été créée pour recruter les mercenaires du Groupe Wagner, a rapporté samedi le Centre national de la résistance du ministère de la défense ukrainien.
  • Trois grands navires de débarquement russes ont été transférés de mer Noire en mer d’Azov, après les attaques qui ont endommagé cette semaine plusieurs bâtiments à Sébastopol, a annoncé le porte-parole de la marine ukrainienne, Dmytro Pletentchouk. Selon lui, le Minsk, autre navire de débarquement qui fait partie des bateaux touchés, ne pourra pas être réparé.
  • Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, et le ministre de la défense russe, Sergueï Choïgou, se sont engagés à renforcer leur coopération, selon l’agence de presse d’Etat TASS. Le dirigeant nord-coréen, en visite en Russie, a inspecté samedi des bombardiers stratégiques à capacité nucléaire, des missiles hypersoniques et des navires de guerre russes.
  • L’armée russe a affirmé samedi ne pas avoir été « délogée » du village d’Andriïvka en Ukraine, au sud de la ville dévastée de Bakhmout sur le front est, contredisant une annonce faite la veille par l’état-major ukrainien.

Retrouvez notre direct du samedi 16 septembre en cliquant sur ce lien.

Lire tous nos articles, analyses et reportages sur la guerre en Ukraine

Reportage. Les stigmates d’Izioum, un an après sa libération

Les faits. Dans la mer Noire, Kiev tente de ménager un autre couloir de circulation des céréales

Vidéo. Kim Jong-un et Vladimir Poutine se sont rencontrés en Russie

Les faits. La rencontre entre Vladimir Poutine et Kim Jong-un, amorce d’une coopération renforcée et en partie secrète

Décryptage. Avec la rencontre de Vladimir Poutine et Kim Jong-un, Pyongyang veut montrer que sa capacité d’action s’étend au-delà de l’Asie du Nord-Est

Editorial. Kim-Poutine : un inquiétant sommet de parias

Décryptage. En Ukraine, dilemme autour de la tenue des élections en pleine guerre

Décryptage. Le compte à rebours de la contre-offensive ukrainienne a commencé

Chronique. Sylvie Kauffmann : « Au bout de dix-neuf mois, ne parlez pas de guerre propre ni de guerre du futur aux “héros de l’Ukraine” qui reviennent du front »

Critique. « Memorial face à l’oppression russe », monographie de « l’ennemie idéologique » de Vladimir Poutine

Cartes. Les cartes de la guerre en Ukraine, depuis le début de l’invasion russe, en février 2022